Bienvenue à l’EICMA, le plus grand salon consacré aux 2 roues au monde !

C’était une première pour moi. Arrivé à Milan vers 13h15 le vendredi, le temps de faire un bon restaurant déposer mes affaires à l’hôtel je saute dans le métro direction le terminus de la ligne M1 « Rho » pour profiter jusqu’au bout de la nuit… Euh non je m’enflamme, tout simplement jusqu’à 22h :). La visite de Milan est prévue sur tout le samedi et un petit bout dimanche matin avant le retour.

Au passage un contrôle du ticket ! Vu le nombre de personnes qui se rendent à l’évènement et leur système de zone façon rer parisien, ils vont bien réussir à en attraper.

Le salon est juste immense. Pour avoir fait celui de Paris à quelques reprises celui-ci est sur une autre planète. Surtout quand vous êtes venus en prendre plein les yeux sans chercher quelque chose de particulier, il y a de quoi faire. Les nouveaux modèles, les prototypes, les concepts, de la sportive aux enduros enfin bref on ne sait plus vraiment où donner de la tête.

Sans plus attendre une grosse sélection de mes photos pour permettre à ceux qui n’y sont pas allé ou aux autres de revoir de belles machines.

Au final j’ai dû y passer 6h sans m’arrêter. Pas de répits ! J’ai parcouru tous les halls en zappant quelques stands et sans aller voir la partie extérieur avec les show stunt/tout terrain et les différents essais possible…

Mon seul regret, sera le manque d’accessoiristes pour le pilote. J’étais venu aussi pour pouvoir comparer un peu de matériels pour mes futurs achats et bien c’est raté !

Le samedi j’attaque la visite de Milan avec ma mère comme guide touristique. Elle a tout prévu, la carte, les choses à voir et je me retrouve au petit dej à 8h un samedi matin…
Charcuteries, fromages, fruits, gâteaux, jus d’orange pressé par une machine bien surprenante et top départ pour la visite de Milan qui se poursuivra un petit peu le dimanche matin. Photos ci-dessous

Une visite au top, la météo a même été avec nous. Très frais le matin jusqu’à 16° l’après midi et surtout pas un nuage.
Des tramways de partout, des grandes et des petites rues mais surtout de très nombreuses places qui laissent un sentiment d’espace. Le centre historique est assez petit et se fait rapidement mais lorsque l’on cherche à faire le tour des vieilles églises, et bien ça prend vite du temps et à la fin de la journée les jambes sont bien cuites.
Entre l’ancien et le moderne, avec quelques bâtiments atypique ou encore les oeuvres d’art, Milan me semble une bonne destination pour un week-end sans forcément courir dans un salon moto la veille 😉

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s