1100km en 2 jours

1100 km en 2 jours mais comment cela ?

Suite à la panne de ma F800R qui n’était finalement qu’un simple commodo défectueux, la moto est restée à Marseille, alors que moi, j’étais rapatrié sur Nantes en train avec l’assistance BMW. Rien de prévu le week end du 29/30 Octobre ? Allez c’est parti je récupère la moto et je remonte à Nantes en faisant un bon roadbook de 1100km.

Ce n’est pas le trajet le plus direct je vous l’accorde. Mais cela faisait longtemps que je n’avais pas vu un ami qui se trouve sur Grenoble alors un petit détour par le Vercors s’impose et avec un temps splendide et les couleurs de l’automne je ne l’ai pas regretté.

Départ de Marseille à 8h avec pour objectif Pont en Royans (le point B) qui sera notre lieu de rendez vous. Sur le trajet que du bonheur des routes propres, peu de circulation pour un week end prolongé et des virolos. Après 2h de route un petit arrêt au milieu de nulle part histoire de prendre quelques photos, se reposer un petit peu et surtout la main gauche qui souffre à chaque fois que je dois toucher l’embrayage (ça commence bien …)

La douleur s’est atténuée et je repars avec toujours autant de plaisir une centaine de km plus loin j’attaque l’ascension du col de Rousset qui culmine à 1254m.

Quelle vue … Un moment de calme, laisser le temps s’écouler, surement le meilleur moment du week end.

Pont en Royans très joli village du Vercors. Retrouvailles, déjeuner et découverte de la moto pour Nicolas. Après plus de 2h d’arrêt il faut repartir et vite je suis déjà en retard sur mon planning et les routes d’Auvergne de nuit après une grosse journée ne m’enchante pas plus que ça.

La route après Valence en direction du Puy en Velay un régal. (Je ne crois pas avoir vu un bout de ligne droite…) Au final seulement une petite demi-heure de nuit et me voilà arrivé à Saugues où je vais passer la soirée en famille au beau milieu de l’Auvergne. Merci encore pour leur accueil et ce fabuleux repas.

Grâce au changement d’heure, j’arrive à récupérer d’une nuit assez courte la veille et du trajet. Je traîne un peu le matin et je reprends la route vers 10h15 avec 580km au programme pour arriver à Nantes. J’ai déjà parcouru ce trajet au mois de mai donc je sais où je dois me faire plaisir avant l’ennuie mortel au niveau de Limoges et jusqu’à Nantes.

Les routes et les paysages d’Auvergne ? Je pense qu’il n’y a plus rien à dire dessus. Pour ceux qui ne connaissent pas il faut y aller c’est tout ! Après 3h de route non stop ou presque (un arrêt express au barrage de Bort les Orgues), la faim se fait sentir et tous les restaurants que je croise sont fermés :/ et puis finalement à Lacelle la bonne surprise.

Un menu délicieux à un prix raisonnable avec des hôtes aimables et chaleureux ! Que demandez de plus ? Je vous recommande cette adresse.

La douleur à la main est revenue et cette fois c’est une vraie torture de passer les vitesses. Finalement je suis plutôt content d’arriver sur la partie chiante avec la nationale en direction de Limoges/Niort puis l’Autoroute vers Nantes, je passe les vitesse en tirant le bras au lieu serrer les doigts. Les ronds points se passe en 5 ou 6 sur le ralenti quand il n’y a personne bref …

J’arrive à Nantes vers 19h15 assez fatigué et énervé de ce problème à la main gauche mais alors quel voyage !

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s